Sommaire

 La poule Rousse

La poule Rousse est la race la plus répandue dans les pays, des millions ! En fait, on ne peut guère parler de "race" au sens propre car il y a des dizaines de races de base et de chacune des centaines de croisements.

Tout le monde connait la poule rousse, cela commence à la maternelle avec les histoires, contes et aventures de "la petite poule rousse" mais dans la réalité, personne ne se souvient comment cela a commencé !

Les poules rousses proviennent de divers croisements de base, par exemple : Rhode Island, Cornish roux, Lohmann brown, Barred Rock, New Hampshire, Shaver.

Autre exemple : En accouplant la Rohde Island Red et la Wyandotte blanche, on obtient la Sargas, admirable pondeuse avec l'avantage d'un sexage infaillible : Le mâle naît blanc et la femelle rousse, les chercheurs insatiables ont encore modifié cette race qui est devenue la M41. (Joli nom donné par l'INRA ! ) Malheureusement pour elle, cette poule est élevée pour la ponte et la consommation humaine.

Pour les pondeuses, les croisements concernent des poules de moyenne et petite taille pour le rapport nourriture/ponte/prix de revient.

Pour les poulets de chair, les croisements recherchent une poule de belle stature à croissance rapide.

Noublions pas les races de Cou-nu roux, malheureusement exclusivement poulet de chair.

Nous ne pouvons pas donner de caractéristiques précises, le nombre de races étant trop important, il faudrait des années pour les répertorier et faire un site Internet bien plus grand que SOS Gallinacés !

Outre le secteur industriel où elle est considérée comme de la matière, de nombreux particuliers et élevages familiaux possèdent ces gentilles poules rousses, elles sont calmes, dociles, bonne intelligence, excellente mémoire, elles s'aprivoisent très facilement, mangent à la main et n'hésitent pas à entrer dans les maisons pour obtenir une friandise mais également pour faire un petit "coucou".

 

Pimousse, une Rhode et sa maitresse ont eu ensembles une véritable histoire d'amour, Pimousse vivait en ville et en appartement, avec le nécessaire à sa disposition, promenade dans les bois, voyage en vacances, certaines personnes auraient pu penser à de l'excentricité mais est-il plus aberrant d'avoir une poule chez-soi en liberté, que quelques canaris en cage en prison pour la vie, un perroquet avec une chaînette de la patte à son barreau ou un rongeur lui aussi en cage, n'ayant qu'une roue à aube pour se distraire ?

 

Des Lhomann Brown, sauvées de l'abatoir d'un élevage par Anya.

 

  Une belle rhode peu farouche de 3Kg

 

 

Sans doute un croisement avec une Brahma grande taille, on le remarque à la crête particulière et les plumes détourées, cette poule pèse 4Kg, une géante !

 

Et bien sûr, la fameuse petite poule rousse traditionelle que l'on voit un peu partout !

Petite mais costaud ! Quand on fait 2,3Kg, il faut bien arriver à supporter une armoire de plus de 5Kg ! Dur, dur !

Sommaire